Nourrir la planète en bio, c’est possible!

Nourrir la planète en bio, c’est possible!

On a souvent traité de rêveurs et même d’utopistes les personnes qui voyaient l’agriculture biologique comme une solution viable pour nourrir la planète tout en protégeant l’environnement. Or, une étude publiée dans la revue scientifique Nature Communications arrive à la conclusion qu’un virage à grande échelle vers le bio pourrait répondre aux besoins alimentaires croissants, sans pour cela avoir à augmenter la surface des terres cultivées.

Bien sûr, une telle conversion vers le bio devrait être assortie de conditions, comme une réduction significative de la consommation de produits d’origine animale et du gaspillage alimentaire. Et, il va de soi que, pour réussir un tel virage, l’implantation de politiques publiques avec des mesures de soutien adaptées serait un prérequis. À l’ère où les problèmes écologiques menacent, à moyen terme, non seulement la santé de la planète mais la survie même de l’humanité, il y a donc des choix de société à faire.

100 % bio? Un projet qu’on peut certes qualifier d’ambitieux. Mais, de façon réaliste, ce passage pourrait se faire par étape. Ainsi, au Canada, on pourrait se donner des objectifs qui permettraient d’augmenter la part des cultures biologiques, qui représentent seulement un faible 4 % des terres agricoles.

Source : Le Devoir, Alexandre Shields,  Alimentation: le virage 100 % bio est possible, selon une étude, 16 novembre 2017

Pas de commentaires

Poster un commentaire