Moins de risque de cancer avec le bio!

Moins de risque de cancer avec le bio!

Une récente étude épidémiologique, publiée le 22 octobre 2018 dans la prestigieuse revue médicale américaine JAMA et faite auprès de 70 000 personnes sur une période de 7 ans, arrive à une conclusion importante : manger bio réduirait les risques de contracter certains cancers, comme le cancer du sein et le cancer du sang.

Une question de bon sens

Les résultats de cette nouvelle étude confirment une autre fois qu’une alimentation bio aide à rester en santé. À première vue, ces résultats ne sont pas étonnants, car ils s’inscrivent dans la continuité de bien d’autres études qui allaient dans le même sens.

Cependant, l’envergure de l’étude de JAMA fait davantage prendre conscience des effets possibles de l’usage intensif d’une grande variété de produits chimiques dans plusieurs cultures. Même si l’étude épidémiologique ne peut, à elle seule, donner la preuve irréfutable d’une causalité directe entre l’exposition à des substances de synthèse et les risques de cancer, elle nous invite à considérer qu’une alimentation bio devient de plus en plus un incontournable en matière de prévention en santé.

Dans les conclusions de l’étude, on peut lire en effet « qu’une fréquence plus élevée de consommation d’aliments biologiques était associée à une réduction du risque de cancer et que promouvoir la consommation d’aliments biologiques dans la population en général pourrait être une stratégie de prévention prometteuse contre le cancer ».

On peut en effet considérer qu’il s’agit… d’une simple question de bon sens!

Environnement et santé : un duo gagnant!

Les liens entre la qualité de l’environnement et la prévention en santé sont de plus en plus probants. L’agriculture biologique rassemble des pratiques environnementales qui contribuent à améliorer la qualité des sols et de l’eau, et, par conséquent, la qualité des aliments. Éviter d’utiliser des substances potentiellement toxiques qui appauvrissent les sols et deviennent des sources de pollution pour les cours d’eau aura nécessairement des effets positifs sur la santé globale des individus. Et miser sur une alimentation saine est sûrement l’une des meilleures façons de faire de la prévention en santé.

On le sait bien : moins de contaminants dans l’environnement signifie aussi moins de contaminants dans l’alimentation!

Le bio d’ici, ça vaut le coup!

Consommer des aliments bio du Québec, c’est faire le choix de s’alimenter avec des aliments de chez nous qui offrent des garanties de certification et nous assurent un minimum d’exposition aux résidus de pesticides de synthèse. Ainsi, on en sort gagnants non seulement comme individus mais également comme collectivité.

 

Source : JAMA Intern Med.,  NutriNet-Santé, Julia Baudry, PhD 1 ; Karen E. Assmann, PhD 1 ; Mathilde Touvier, PhD 1 ; et al, Association entre la fréquence de consommation d’aliments biologiques et le risque de cancer, octobre 2018.

Source : Le Point Santé, Manger bio réduit bien le risque de cancer, octobre 2018.