Le bio local en vedette à Copenhague

Le bio local en vedette à Copenhague

Alors que la plupart des sociétés nord-américaines peinent encore à donner au bio local une place prépondérante dans leurs politiques d’achat publiques, la ville de Copenhague a réussi l’exploit d’offrir des repas à 90 % biologiques dans les cuisines publiques, et ce en moins de 10 ans.

L’équipe de l’émission L’Épicerie a pris le temps de se rendre sur place pour faire un vrai reportage sur un choix de société responsable, basé sur une vision santé, environnementale et écologique, toujours à saveur locale. Ce reportage démontre que oui, c’est possible de progresser vers une alimentation bioresponsable, en autant qu’il y ait une véritable concertation des acteurs des différents secteurs visés et une volonté ferme des élus de mettre en place des actions concrètes, sur un horizon prolongé.

Ce qui étonne également, car cela déjoue toutes les prédictions sur le coût d’une alimentation bio, c’est que les changements ont pu se faire avec des coûts de production similaires, les budgets d’approvisionnement n’ayant augmenté que de 1,6 % en dix ans. Il s’agit d’adopter diverses stratégies, qui varient selon les besoins des institutions, ceux des écoles étant différents, par exemple,  de ceux des hôpitaux. Oui, ça exige une meilleure planification et plus d’organisation, mais la conclusion est très encourageante: ça se fait, à la satisfaction de tous!

À Copenhague, la disponibilité des produits biologiques a augmenté et les prix ont ont baissé. Quelle inspiration pour d’autres sociétés! Manger bio local, ça peut être un projet collectif, accessible à tous les citoyens.

Pour en savoir plus, prenez le temps de lire cet article sur un reportage exceptionnel et de visionner la vidéo de l’émission de L’épicerie.

Source: Radio-Canada, Émission L’épicerie, Alimentation bio dans toutes les institutions publiques à Copenhague, novembre 2017

 

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire