Les garanties du bio d’ici

Les produits bio d’ici ont une plus-value sur les marchés grâce à un système rigoureux de certification. D’une part, les consommateurs ont besoin d’avoir l’assurance que les produits certifiés biologiques répondent bien aux normes en vigueur. D’autre part, les entreprises ont tout intérêt à ce que le processus de vérification et de surveillance en place assure le respect de ces normes et l’intégrité de la mention biologique. D’un côté comme de l’autre, la confiance accordée à la certification est la garantie du maintien de la plus-value du bio.

 

Découvrez les garanties que vous offre le bio d’ici dans l’infographie qui suit.

Les garanties du bio

Apprenez-en plus sur les garanties du bio d’ici

Les aliments biologiques sont issus d’un mode de production ou de transformation axé sur la protection
de l’environnement, le maintien de la biodiversité et le respect des cycles naturels. Le cahier des normes prévoit la rotation des cultures, le recyclage, l’amélioration de la fertilité et de la qualité des sols, ainsi que le bien-être des animaux.

La production et la transformation d’aliments biologiques s’appuient sur un ensemble de techniques qui excluent, entre autres, le recours aux pesticides et aux engrais chimiques de synthèse, aux organismes  génétiquement modifiés (OGM), aux antibiotiques et aux hormones de croissance, à l’irradiation ainsi qu’aux agents de conservation chimiques.

La production et la transformation d’aliments biologiques s’appuient sur un ensemble de techniques qui excluent, entre autres, le recours aux pesticides et aux engrais chimiques de synthèse, aux organismes  génétiquement modifiés (OGM), aux antibiotiques et aux hormones de croissance, à l’irradiation ainsi qu’aux agents de conservation chimiques.

L’utilisation de la mention « biologique » est encadrée par une loi du gouvernement du Québec qui exige que tous les aliments portant cette mention soient dûment certifiés par un organisme de certification avant d’être mis en marché.

Dans le cadre de leur travail, les organismes de certification font des visites annuelles et des «visites-surprise» dans les entreprises pour s’assurer qu’elles répondent aux exigences du cahier des normes.

Les organismes de certification doivent être officiellement reconnus et accrédités pour pouvoir intervenir dans les entreprises. Leur travail est supervisé par le CARTV.

Les organismes de certification doivent être officiellement reconnus et accrédités pour pouvoir intervenir dans les entreprises. Leur travail est supervisé par le CARTV.

La traçabilité de la certification des aliments biologiques est assurée de la ferme jusqu’au consommateur. Pour leur part, les détaillants ont la responsabilité de vérifier que les produits qu’ils mettent sur leurs tablettes sont bien certifiés biologiques. Si ce n’est pas le cas, ils peuvent encourir des retraits de produits ou des amendes.

Le CARTV a reçu du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) le mandat d’encadrer et de surveiller l’utilisation de la mention « biologique » dans le marché du bio au Québec.

Il assure également la gestion des plaintes lorsqu’un usage de la mention biologique fait l’objet d’une remise en question de la part d’un consommateur ou d’une entreprise.

Le CARTV a reçu du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) le mandat d’encadrer et de surveiller l’utilisation de la mention « biologique » dans le marché du bio au Québec.

Il assure également la gestion des plaintes lorsqu’un usage de la mention biologique fait l’objet d’une remise en question de la part d’un consommateur ou d’une entreprise.