Des épiceries de quartier misent sur la santé

Des épiceries de quartier misent sur la santé

Près de 90 % des consommateurs québécois d’aliments bio font ce choix pour leur santé. Il n’est donc pas étonnant qu’ils se tournent vers les épiceries qui leur offrent la meilleure sélection de produits bio, surtout lorsqu’elles se trouvent dans leur quartier.

Bio par conviction

En 2011, 18 % des consommateurs disaient être influencés par leur entourage immédiat dans leurs décisions d’achat d’aliments bio. En 2017, ce pourcentage atteignait 62 %.

Tout porte à croire que les recommandations en faveur du bio provenant de la famille, des amis et des collègues prennent de plus en plus d’importance. Les consommateurs avertis et conscients des bienfaits de l’alimentation biologique sont d’excellents ambassadeurs. Avec beaucoup enthousiasme, ils partagent autour d’eux leurs connaissances en la matière.

Ainsi, le bouche-à-oreille à l’intérieur d’une communauté et les renseignements circulant sur les médias sociaux jouent un rôle déterminant pour éclairer les choix des consommateurs d’aliments biologiques.

Local par fierté

Une fois le choix du bio bien ancré, les consommateurs désirent s’approvisionner le plus possible avec des aliments d’ici, dans un endroit où ils peuvent avoir l’esprit tranquille, sachant que les produits biologiques y sont sélectionnés avec soin.

La bannière Rachelle Béry est un bon exemple de ce type de commerce de proximité. En tissant des liens avec sa clientèle, elle sait répondre à ses besoins. En effet, la bannière est devenue une référence dans le domaine de l’alimentation santé, avec onze magasins de quartier offrant une grande variété d’aliments biologiques. En saison, les marchands privilégient un approvisionnement de fruits et légumes bio d’ici et la grande majorité des produits frais sont aussi bio et locaux, qu’il s’agisse de fromages, de pains, de viandes ou autres.

Au fil des années, Rachelle Béry a su développer brillamment l’idée novatrice d’une épicerie de quartier santé pour constituer aujourd’hui le plus grand réseau d’épiceries santé de produits biologiques et naturels au Québec.

De tout cœur dans le quartier

L’engagement social fait partie de l’ADN de Rachelle Béry. On y favorise un approvisionnement local et des relations personnalisées avec les fournisseurs. De plus, les marchands propriétaires sont engagés dans leur communauté et offrent souvent leur soutien aux événements et aux projets communautaires.

Ainsi, les denrées périssables invendues sont remises à des organismes locaux et des banques alimentaires. Cela contribue non seulement à rendre la saine alimentation encore plus accessible à tous, mais également à réduire considérablement le gaspillage alimentaire. Cette année, la bannière a aussi choisi de se lancer dans une collecte de fonds pour la Guignolée, avec des produits destinés aux familles et aux enfants.

Dans la même philosophie, les marchands des épiceries Rachelle Béry prennent également soin des tout petits des quartiers en éveillant leur curiosité alimentaire. Pour cela, ils ont fondé le Club des Apprentis bio, qui permet aux enfants membres du club de recevoir une collation santé à déguster sur place ou à la maison, lors de chaque visite chez Rachelle Béry. Les épiciers s’associent aussi à des écoles pour offrir des collations bio aux jeunes, comme ce fut le cas pour l’école Saint-Clément à Mont-Royal, lors de la semaine de la nutrition.

Un mode de consommation écoresponsable

Encourager le bio d’ici permet non seulement de veiller sur sa santé et de participer à l’essor de l’économie locale, mais chaque acte d’achat d’un produit bio québécois contribue à réduire l’empreinte écologique.

Rachelle Béry va plus loin avec un concept unique de vrac alimentaire entièrement bio. On y trouve une grande variété de produits : farines, légumineuses, noix, fruits séchés, céréales, pâtes alimentaires, thés, tisanes, café, chocolat… Les consommateurs ont l’embarras du choix  ! Et ils peuvent se les procurer en petite ou en grande quantité, grâce aux Écopots signés Rachelle Béry offerts en deux formats pratiques, à coût réduit. Les clients qui le souhaitent peuvent également apporter leurs propres contenants. De plus, la bannière retirera très prochainement les sacs de plastique et n’offrira à ses clients que des sacs de papier recyclables et compostables, en plus de sacs réutilisables en coton équitable fabriqués au Québec.

Ces initiatives cadrent bien avec la mission et les valeurs de Rachelle Béry. Elles permettent aux consommateurs d’adopter un mode de consommation sans gaspillage et de poser des gestes concrets pour être des citoyens écoresponsables.

Le saviez-vous ?

Le bio d’ici regroupe les producteurs, les transformateurs et les détaillants d’aliments biologiques cultivés ou préparés au Québec. Participer à la campagne Le bio d’ici, ça vaut le coût !, c’est faire partie d’un large mouvement en faveur d’une plus grande consommation de produits bio bien de chez nous.

SourceLa Presse+

Pas de commentaires

Poster un commentaire