Agriculture bio

Nourrir la planète en bio, c’est possible!

On a souvent traité de rêveurs et même d’utopistes les personnes qui voyaient l’agriculture biologique comme une solution viable pour nourrir la planète tout en protégeant l’environnement. Or, une étude publiée dans la revue scientifique Nature Communications arrive à la conclusion qu’un virage à grande échelle vers le bio pourrait répondre aux besoins alimentaires croissants, sans pour cela avoir à augmenter la surface des terres cultivées.LIRE LA SUITE

Bio de la terre à l’assiette !

Le développement durable et la certification biologique sont des concepts qui peuvent sembler abstraits pour certains consommateurs, surtout lorsqu’il s’agit de production agroalimentaire. Pourtant, plusieurs entreprises québécoises en ont fait leur marque de commerce ! Avec ses fromages bio, la Fromagerie L’Ancêtre est l’un des chefs de file québécois dans ces deux domaines. Rencontre avec des producteurs passionnés et 100 % bio… de la terre à l’assiette !

LIRE LA SUITE

Choisir mieux change le monde

Virage bio

Il y a déjà une vingtaine d’années, duBreton a fait un choix important, dicté par la demande croissante des consommateurs et le goût de revenir à une agriculture plus traditionnelle et plus humaine. Se tourner vers l’agriculture biologique répondait aux valeurs des dirigeants de l’entreprise qui avaient à cœur la protection de l’environnement et le bien-être animal.

LIRE LA SUITE

Tout sur le québec bio  !

Diminution de l’empreinte environnementale, saine alimentation, contribution à l’économie locale… Les avantages du bio d’ici attirent de plus en plus de Québécois. Mais ces derniers ont soif d’approfondir leurs connaissances dans le domaine. Pourquoi paie-t-on plus cher ? Quelles sont les normes bio ? Où trouver des infos sur les produits d’ici ?

LIRE LA SUITE

Viandes biologiques : une certification de confiance

Comment être bien avec le contenu de notre assiette en 2017 ? Comment s’assurer de l’authenticité des aliments et de l’intégrité de normes de production répondant à nos valeurs ? Dans un univers où l’on assiste à la multiplication des allégations sur les aliments, la mention « biologique » apposée sur les produits nous rassure, car elle nous offre un ensemble de garanties sur les aliments que nous consommons.

LIRE LA SUITE

Les abeilles, les oiseaux et les poissons remercient le bio!

Un groupe de travail de scientifiques de l’Union internationale pour la conservation de la nature a publié récemment un rapport qui conclut que les pesticides de la famille des néonicotinoïdes, appelés aussi neonics, présentent une sérieuse menace pour plusieurs espèces vivantes. Cette nouvelle a été prise très au sérieux et plusieurs médias y ont fait écho. Or, en production biologique, le cahier des normes interdit notamment d’utiliser des pesticides de synthèse systémiques, comme les neonics, qui ont la caractéristique de pouvoir circuler dans la plante.

LIRE LA SUITE

L’agriculture bio: une voie de solution pour l’environnement!

Les Suisses l’ont bien compris : les pesticides de synthèse causent des dommages importants à l’environnement et nuisent à la qualité des aliments ! Un sondage réalisé dans ce pays indique une prise de conscience grandissante envers les problèmes causés par les pesticides à la fois sur l’environnement, notre bien commun le plus précieux sur le plan collectif et, par ricochet, sur la santé des individus. Ce sondage a de quoi réjouir la communauté bio suisse, puisqu’il démontre un penchant favorable vers l’agriculture biologique comme solution au problème des pesticides dans l’environnement.LIRE LA SUITE