agriculture bio

Les abeilles, les oiseaux et les poissons remercient le bio!

Un groupe de travail de scientifiques de l’Union internationale pour la conservation de la nature a publié récemment un rapport qui conclut que les pesticides de la famille des néonicotinoïdes, appelés aussi neonics, présentent une sérieuse menace pour plusieurs espèces vivantes. Cette nouvelle a été prise très au sérieux et plusieurs médias y ont fait écho. Or, en production biologique, le cahier des normes interdit notamment d’utiliser des pesticides de synthèse systémiques, comme les neonics, qui ont la caractéristique de pouvoir circuler dans la plante.

Selon ce rapport, les neonics causent la mort non seulement des abeilles mais aussi d’autres insectes terrestres et aquatiques qui sont à la base de notre chaîne alimentaire. Comme ces produits néfastes contaminent l’eau, l’air et le sol et y demeurent présents durant des mois, toutes les espèces vivantes seraient maintenant exposées. LIRE LA SUITE

L’agriculture bio: une voie de solution pour l’environnement!

Les Suisses l’ont bien compris : les pesticides de synthèse causent des dommages importants à l’environnement et nuisent à la qualité des aliments ! Un sondage réalisé dans ce pays indique une prise de conscience grandissante envers les problèmes causés par les pesticides à la fois sur l’environnement, notre bien commun le plus précieux sur le plan collectif et, par ricochet, sur la santé des individus. Ce sondage a de quoi réjouir la communauté bio suisse, puisqu’il démontre un penchant favorable vers l’agriculture biologique comme solution au problème des pesticides dans l’environnement.LIRE LA SUITE