Trois raisons majeures de choisir le bio d’ici

Ce n’est certes pas sans raison qu’un nombre croissant de personnes choisissent de s’alimenter avec des produits bio québécois. Consommateurs et consommatrices avertis se renseignent de plus en plus sur divers aspects de l’alimentation pour faire des choix répondant non seulement à leurs besoins mais également à leurs valeurs. 

Dans ce contexte, le choix du bio d’ici est motivé surtout par trois facteurs majeurs. Plusieurs études nous révèlent en effet que les enjeux de société au regard de l’environnement, de la prévention en santé et de l’économie locale constituent des facteurs déterminants quand vient le temps de choisir les aliments à mettre dans son panier d’épicerie.

Choisir la qualité de l’environnement 

Nous entamons une nouvelle décennie où les problèmes environnementaux prennent une place prépondérante sur la sphère publique. Des données scientifiques parfois alarmantes sur les effets du réchauffement climatique ont sonné une cloche et la préservation de l’environnement fait désormais partie des préoccupations quotidiennes des Québécois. 

Dans tous les domaines, on s’éveille à l’urgence d’agir et l’alimentation ne fait pas exception. Comme le mode de production bio se fonde sur la protection de l’environnement, il devient de plus en plus une référence et s’attire la préférence de plusieurs consommateurs.  

Les techniques et pratiques mises de l’avant en culture bio permettent de nourrir le sol qui, lui, peut nourrir à son tour les cultures pour offrir ensuite des produits sains et vigoureux. Ces pratiques ont l’avantage d’éviter le recours à l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques de synthèse, reconnus pour diminuer la vitalité des sols et la qualité des cours d’eaux. 

Les techniques des cultures intercalaires, d’engrais verts et de rotation utilisées en culture bio sont  reconnues pour rétablir ou améliorer la santé d’un sol.  Plusieurs résultats intéressants ont ainsi pu être observés,  comme la présence plus grande de vers de terre et de microorganismes, une amélioration de la structure et de la porosité des sols,  ainsi qu’un plus fort pourcentage de  matière organique.  Ne s’agit-il pas là de bienfaits indéniables sur le plan environnemental?

Choisir la prévention en santé

Préserver sa santé passe nécessairement par la prévention et l’adoption de saines habitudes de vie.  Ainsi, choisir de manger bio en tout ou en partie, c’est choisir de s’offrir des aliments dépourvus majoritairement de résidus de contaminants divers qui, par leurs actions combinées et constantes peuvent augmenter les risques d’éventuels problèmes de santé.   

Pour aspirer à garder une santé florissante, il faut prendre en compte les conséquences possibles que peuvent engendrer la présence de résidus de différents pesticides chimiques de synthèse dans nos aliments. Certes, les effets à long terme de ces résidus pour notre santé sont encore difficiles à définir avec précision, mais l’évaluation des risques par plusieurs instances milite pour appliquer le principe de précaution en cette matière. Adopter une alimentation biologique en autant que possible est assurément une bonne façon de faire de la prévention. 

Choisir la richesse collective

Choisir de consommer des produits bio d’ici, c’est participer à un mouvement qui vise à augmenter la qualité de vie de la collectivité sur plusieurs plans. C’est aussi prendre nos responsabilités en faisant preuve de solidarité envers les générations futures qui ne doivent pas avoir à défrayer des coûts de dépollution. C’est tenir compte de la proximité en ce qui concerne la production de nos aliments, puisqu’il s’agit d’un facteur permettant de réduire encore plus les gaz à effet de serre (GES). 

Enfin, c’est contribuer à la richesse collective du Québec avec la création d’emplois à valeur ajoutée et c’est soutenir les activités de près de 3 000 entreprises de chez nous qui produisent, transforment et mettent en marché 12 800 produits bio locaux. 

Le bio d’ici, ça fait du bien!

En somme, choisir le bio d’ici, ça fait du bien de bien des façons!   

C’est vivre la satisfaction de consommer selon des valeurs tant individuelles que collectives et c’est un gage d’assurance d’un avenir meilleur pour les générations qui nous suivent. 

Source: QuébecBio